Les troubles du sommeil peuvent-ils déclencher maux de tête et céphalée ?

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Quiconque a déjà eu une migraine sait à quel point cette situation peut être désagréable. Souvent, les maux de tête s'accompagnent non seulement d'une douleur intense et lancinante typique mais également une sensibilité à la lumière et au son. Le tout pouvant être accompagné de nausées et de maux d'estomac insupportables. Une crise de migraine à part entière peut prendre le contrôle de votre vie, vous laissant vous complètement désemparé.

 

Ce que dit la science sur les maux de tête et les céphalées

 

Les scientifiques conviennent largement qu'il existe une corrélation significative entre la mauvaise qualité du sommeil et les troubles du sommeil.  Si vous souffrez d'insomnie, il est fort probable que vous ayez des maux de tête intenses et des migraines. Non seulement les migraines perturbent le sommeil, mais le manque de sommeil peut également provoquer des migraines et des maux de tête.

 

Qu'est-ce qu'une céphalée au juste ?

 

La céphalée est un état de maux de tête sévère ou très intense (unilatéraux) qui peut être précédée ou accompagnée de signes avant-coureurs sensoriels et d'autres symptômes.

Les migraines s'accompagnent également de certains autres symptômes, notamment les suivants :

  • la nausée,
  • une irritation accrue à la lumière,
  • lassitude régulière,
  • vertiges,
  • une vision altérée,...

Malheureusement, les médecins ne savent toujours pas ce qui cause les migraines. Cela peut provenir d'une activité anormale dans votre cerveau, qui affecte la façon dont les nerfs communiquent.

 

Les migraines surviennent généralement dans les familles, mais peuvent également être déclenchées par des facteurs environnementaux tels que les changements de temps, d'altitude et de sommeil. Une étude a découvert que la même mutation génétique est présente à la fois chez les patients migraineux et chez les personnes atteintes du syndrome de phase de sommeil avancé (avec un horaire de sommeil décalé beaucoup plus tôt que d'habitude). Des études comme celles-ci aident à soutenir l'affirmation selon laquelle la migraine est un problème neurologique.

 

Quels sont les déclencheurs courants des maux de tête ?

 

Un mal de tête est généralement déclenché par une sorte de déclencheur. Selon votre génétique, vous pourriez être plus sensible aux déclencheurs de la migraine.

Voici quelques-uns des déclencheurs les plus courants susceptibles de provoquer des migraines

 

Maux de tête : attention aux changements hormonaux :

 

maux de tête declencheurs hormonaux remede insomnieSi vous êtes une femme, vous pouvez ressentir des symptômes de migraine pendant la menstruation en raison de changements dans les taux d'hormones.

 

 

Déclencheurs émotionnels des maux de tête :

 

En effet, si vous êtes touché par le stress, la dépression, l'anxiété ou l'excitation, vous pourriez être plus favorable aux maux de tête.

 

Causes physiques des céphalées :

 

Des douleurs physiques telles que la tension des épaules ou du cou, une mauvaise posture et un surmenage physique ont été associées aux migraines.

D'autres déclencheurs potentiels sont l'hypoglycémie ou le décalage horaire.

 

Déclencheurs alimentaires :

 

maux de tete cephalee trouble du sommeil remede insomnieLa caféine, l'alcool et des aliments spécifiques, y compris le chocolat, le fromage, les agrumes et les aliments contenant l'additif tyramine peuvent déclencher des migraines. Voici la liste des aliments contenant de la tyramine.  Les repas irréguliers et la déshydratation ont également été mentionnés comme déclencheurs possibles.

 

Les allergies, source des maux de tête et migraines :

 

Si vous êtes allergique et que vous êtes exposé à votre allergène, des maux de tête peuvent apparaître. En effet si  la poussière,  la moisissure, le pollen, les poils d'animaux,... rentrent à votre contact, vos sinus gonflent. Ce gonflement peut provoquer des migraines en faisant réagir les nerfs du cerveau au changement de pression.

 

Médicaments et maux de tête :

 

Certains somnifères, la thérapie hormonale substitutive (THS) et la pilule contraceptive combinée sont également des déclencheurs possibles.

 

Déclencheurs environnementaux :

 

Les écrans scintillants, les odeurs fortes, le tabagisme passif, les bruits forts, les fluctuations de température et la lumière vive sont également des déclencheurs possibles.

 

Trucs et astuces pour éliminer les migraines, maux de tête et céphalée

 

Le traitement le plus efficace des symptômes de la migraine consiste toujours à éviter dans un premier temps les déclencheurs et à contrôler les symptômes. Par conséquent, il est également essentiel de noter les signes avant-coureurs d'une migraine en développement qui pourrait vous causer de fortes douleurs.

 

Quels sont les premiers signes avant-coureurs des migraines ?

 

Voici certains signes avant-coureurs qui pourraient provoquer votre mal de tête :

  • Situations où vous vous réveillez régulièrement avec de légers maux de tête,
  • Se sentir fatigué même lorsque vous dormez suffisamment,
  • Irritabilité, confusion, agitation ou difficulté à se concentrer,
  • Une sensation constante de dépression ou d'euphorie,
  • Une incapacité à se concentrer correctement sur les activités de votre journée,
  • Raideur musculaire, en particulier raideur de la nuque,
  • Constipation ou diarrhée,
  • Fringales,...

Comment la privation de sommeil provoque-t-elle des migraines ?

 

Tout d'abord, il est maintenant largement connu que les migraines et le manque de sommeil fonctionnent de pair. En effet, un manque de sommeil important peut activer les migraines, et les migraines vous donnent également un manque de sommeil en raison de la douleur intense que vous ressentez. Si vous êtes migraineux, vous pouvez avoir 8 fois plus de possibilité d'avoir des problèmes de sommeil. Plus la migraine est élevée, plus les problèmes de sommeil sont élevés.

Et c'est précisément là que réside le problème: pour soulager la migraine, il faut suffisamment de sommeil. Cependant, il est souvent impossible de dormir du tout lorsque vous êtes au milieu d'une crise de migraine. À long terme, cela peut entraîner une privation chronique de sommeil, qui présente une variété de problèmes de santé mentale, émotionnelle et physique, et peut elle-même devenir un déclencheur de migraines.

 

troubles du sommeil remede insomnie

 

Mais quelles sont alors les solutions ?

 

Vous êtes bien conscient que les choses doivent changer pour votre bien être. Et je vous en félicite, vous avez raison. Vous savez également que les maux de tête et les migraines sont souvent liés à vos troubles du sommeil. Et vous souhaitez que cela change pour votre bien.

 

Avoir un bon endormissement

 

Voici une approche bien différente de ce que l'on peut entendre en règle générale. Il s'agit de l'explication de Platon. Il indiquait notamment dans ses écrits, au 5ème siècle avant J.C. que les maux de tête étaient liés au sommeil. Mais il indiquait surtout que ceux ci provenaient d'un mauvais endormissement. Si vous vous endormez "mal", des maux de tête et des migraines apparaissent. Si vous vous endormez "bien", celles ci ne peuvent tout simplement pas apparaître. Vous découvrirez en effet, l'explication complète de ceci dans mon programme complet. Mais surtout vous apprendrez à avoir un "bon" endormissement. Pour chasser définitivement vos maux de tête ! Et bien plus.

 

Garder un horaire de sommeil régulier

 

Voici un autre conseil essentiel à prendre en considération si vous luttez contre les migraines.  Dormez au moins 7 à 8 heures par jour. Gardez également à l'esprit que votre cerveau est habitué à une heure de veille-sommeil spécifique. Ainsi, dans les cas où vous ne parvenez pas à répondre à vos besoins et à votre horaire de sommeil essentiels, vous pouvez surcharger votre cerveau sans repos adéquat et interrompre votre horloge biologique.

Lorsqu'il est temps pour vous de dormir, des cellules spécifiques de votre rétine commencent à envoyer des signaux à votre cerveau. A son tour, celui ci commence à sécréter une hormone qui induit le sommeil appelée mélatonine.

Cette sécrétion hormonale est à son apogée pendant les heures sombres de la journée. Une incapacité à dormir perturbe la durée et le système de travail de votre corps. Cela peut entraîner des maux de tête sévères et intenses au fil du temps et, par conséquent, une migraine. Pour cette raison, il est essentiel de suivre un horaire de sommeil spécifique et inchangé.

 

La corrélation entre l'insomnie et la migraine

 

L'insomnie est l'une des principales causes de privation de sommeil et peut donc déclencher des migraines. Si vous souffrez d'insomnie, vous pouvez vous sentir irritable, fatigué et flou pendant la journée et pouvez même développer une dépression ou de l'anxiété. Ce sont tous des facteurs de stress intenses et des déclencheurs potentiels de migraines.

De plus, si vous ne dormez que 6 heures ou moins, il est probable que vous ressentiez des migraines et des maux de tête matinaux plus fréquents et plus graves.

 

La relation entre le ronflement et l'AOS et les migraines

 

Le ronflement et l'apnée obstructive du sommeil (AOS) ont tous deux été associés à des migraines. L'AOS est une condition dans laquelle votre respiration diminue considérablement car elle devient très superficielle ou même s'arrête pendant quelques secondes ou minutes avant de recommencer. Ce schéma entraîne une réduction des niveaux d'oxygène dans votre corps, ce qui peut entraîner une privation de sommeil et de graves douleurs dans la tête comme des migraines.

 

Maux de tête causés par un sommeil excessif

 

Nous vivons principalement dans une société privée de sommeil, et pour la plupart d'entre nous, le manque de sommeil réparateur est le principal problème au lieu d'en avoir trop.

Cependant, nous avons parfois tendance à rester au lit trop longtemps. Par exemple, le week-end, lorsque vous essayez de rattraper une partie du sommeil manqué pendant la semaine. Certaines personnes ressentent un mal de tête intense lorsqu'elles se réveillent après un sommeil excessif. Bien qu’elles pensent que c’est parce que le corps ne s’est pas encore suffisamment reposé, c’est en fait le sommeil excessif qui cause les maux de tête intenses. Les chercheurs pensent que cela est dû à une fluctuation excessive de la sécrétion du neurotransmetteur sérotonine dans votre cerveau.

 

sommeil diurne cephalee remede insomnie

 

Sommeil excessif en raison de la dépression

 

Le surendormissement est également un comportement typique des personnes déprimées. Si vous êtes déprimé, votre esprit est très enclin à dormir pendant une période relativement longue. Cela vous donne un sentiment de paix.

Cependant, la réduction de l'activité physique peut entraîner d'autres douleurs non anodines tel que :

  • douleur dorsale,
  • raideur dans le cou et dans la tête,
  • articulations douloureuses dans les membres...

Cela vous laisse dans un état de mal de tête intense lorsque vous décidez enfin de vous réveiller.

 

Hygiène du sommeil pour lutter contre les maux de tête

 

En tant que migraineux, il est essentiel que vous ayez un horaire de sommeil régulier.

Voici un aperçu d'une hygiène de sommeil saine pour obtenir la bonne quantité de sommeil dont votre cerveau a besoin :

 

  • Essayez de dormir et de vous réveiller à la même heure chaque jour. Cela aide à vous donner un horaire de sommeil régulier spécifique.

 

  • Évitez de prendre de la caféine ou de l'alcool avant de vous coucher, car les deux réduisent votre capacité à dormir de manière appropriée plutôt que de l'améliorer.

 

  • Évitez d'associer votre lit à d'autres activités qui ne vous conviennent pas, comme lire ou regarder la télévision. Le lit doit être réservé au sommeil et aux activités intimes (sexe)

 

  • Arrêtez de faire la sieste. La sieste réduit vos chances de vous endormir la nuit. La sieste doit être limitée à une courte période, vous comprendrez pourquoi dans le programme.

 

  • Assurez-vous que votre chambre est bien propice au sommeil. Assurez-vous de garder votre pièce aussi sombre et silencieuse que possible. L'utilisation d'une couette épaisse est également utile car elle vous fait vous sentir plus au chaud et plus détendu.

 

  • Abstenez-vous des repas copieux avant de dormir et restez bien hydraté. Je vous conseille néanmoins de consommer le miel d'acacia, il est réputé pour ses vertus contre le mal de tête. Profitez en pour sucrer votre tisane de cet excellent miel.

 

  • Assurez-vous de traiter correctement toute forme de douleur, afin qu'elle ne vous empêche pas de dormir la nuit

Utilisation des plantes pour soulager vos maux de tête et céphalées

 

menthe poivree remede insomnie maux de tete migraineVous avez également la possibilité d'utiliser les plantes pour soulager vos maux de tête.  La plus efficace contre les migraines est la menthe poivrée. Utiliser ses feuilles en infusion est très bénéfique sur les migraines. Elle est également conditionnée en huile essentielle. Deux gouttes sur un support miel et le tour est joué. Si le produit vous intéresse, vous avez la possibilité de cliquer sur l'image.

Attention : cette plante est interdite aux enfants de moins de 6 ans, ainsi qu'aux femmes enceintes et allaitantes. Mais également aux personnes cardiaques. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.

Auto massage Dien Chan contre votre céphalée

 

Le professeur Bùi Quôc Chau, d'origine vietnamienne, a mis en place dans les années 80, une méthode simple et efficace pour lutter contre les maux de tête. Cette méthode consiste sous forme d'auto massage à réguler ces désagréments. Il s'appuie sur des zones bien précises du corps. Ces auto massages se font soit par pression, tapotement, roulement,...

Je vous laisse découvrir dans la vidéo ci-dessous les petits exercices qu'il faut effectuer si vous avez des maux de tête. Ces mêmes exercices sont également efficaces contre les pellicules et bien sûr l'insomnie.

 

 

En guise de conclusion

 

En fin de compte, le sommeil et les migraines sont bien plus liés que nous ne le croyons. Un sommeil insuffisant ou une incapacité à dormir du tout (insomnie) entraîne des maux de tête récurrents et, par conséquent, des migraines. Il en va de même pour le sommeil excessif ou le "mauvais" sommeil.

Prenez votre mal de tête au sérieux, il est le signe d'un déséquilibre. Ne croyez pas à la fatalité, il existe toujours une solution. Rien n'est insoluble. Ne pensez pas que votre problème est insurmontable. Vous ne pouvez pas voir la solution si vous êtes convaincu qu'elle n'existe pas. Or vous êtes doté d'une multitude de capacités, vous en êtes capable, croyez en vos capacités ! Et agissez.