thérapeute sommeil certifié

Votre spécialiste du sommeil

Trop dormir : les signes avant-coureurs d’une hypersomnie

Si vous dormez constamment trop longtemps et que vous vous sentez excessivement somnolent pendant la journée, vos habitudes de sommeil excessives peuvent être causées par une condition sous-jacente. Vous souffrez peut-être d'une hypersomnie.

Dormir de temps en temps lorsque vous êtes malade ou fatigué après une journée de travail très stressante n'est pas inquiétant. Mais si vous avez soudainement besoin de dormir plus de 10 heures chaque nuit, il est peut-être temps d'examiner de plus près la santé de votre sommeil.

 

Signes avant-coureurs d'une hypersomnie

 

Le sommeil est important, mais trop de sommeil sur une base régulière ne vous rend pas service. Une hypersomnie peut entraîner les symptômes suivants :

  • Problèmes de productivité
  • Peu d'énergie pendant la journée
  • Symptômes d'anxiété
  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Mauvaise humeur
  • Etat dépressif
  • Problèmes de mémoire
  • Somnolence extrême non résolue par la sieste
  • Fatigue extrême non affectée par la durée de votre sommeil...

Si vous êtes préoccupé par les symptômes de l'hypersomnie que vous ressentez, un expert du sommeil ou votre médecin peut vous guider vers une solution. Un professionnel de la santé peut vous aider à déterminer si votre hypersomnie est causée par un trouble du sommeil ou vos habitudes de sommeil.

 

Combien de sommeil est trop de sommeil ?

 

Alors, combien coûte trop de sommeil ? En fait ça dépend. Vos besoins en sommeil varieront au cours de votre vie de votre :

  • chronotype de sommeil,
  • âge,
  • niveau d'activité,
  • état de santé général
  • mode de vie.

L'OMS recommande les quantités de sommeil suivantes en fonction de l'âge que vous pouvez utiliser comme référence générale :

Nouveau-nés : 16 à 18 heures de sommeil par nuit
Enfants d'âge préscolaire : 11 à 12 heures de sommeil par nuit
Enfants d'âge scolaire et adolescents : environ 10 heures de sommeil par nuit
Adultes et seniors : 7 à 9 heures de sommeil par nuit

LIRE AUSSI  Quand devriez-vous remplacer votre matelas ? Faites le bon choix

Gardez à l'esprit que vos besoins personnels en matière de sommeil peuvent s'écarter de la norme, mais cela ne signifie pas automatiquement qu'il y a un problème. Si vous avez toujours été quelqu'un qui a besoin d'un peu de sommeil supplémentaire, cela n'indique pas nécessairement un problème sous-jacent.

Recherchez plutôt les changements soudains dans votre horaire de sommeil. Dormez-vous normalement 7 heures et vous vous sentiez bien, mais maintenant vous avez besoin de plus de 10 heures et vous vous sentez mal ? Si tel est le cas, il peut y avoir un problème.

De même, il existe souvent des causes temporaires d'hypersomnie. Si vous êtes malade, il est plus probable que vous ayez besoin d'un sommeil supplémentaire pendant que votre corps essaie de se reposer et de constituer les réserves d'énergie nécessaires pour combattre une infection. Ou, si vous avez couru un marathon ou subi un stress aigu élevé, votre corps pourrait naturellement avoir besoin de plus de repos pour reconstruire votre cerveau et votre corps. Ces situations ponctuelles ne sont pas préoccupantes.

hypersomnie cause et consequence

Causes de l'hypersomnie : pourquoi est-ce que je dors autant ?

 

Il existe plusieurs causes sous-jacentes qui peuvent aider à expliquer pourquoi vous avez une hypersomnie. Si vous vous sentez préoccupé par vos habitudes de sommeil et que votre durée de sommeil affecte négativement votre vie éveillée, c'est une bonne idée de consulter votre thérapeute du sommeil qui pourra mieux vous guider vers des solutions durables.

 

Les risques de trop dormir et les conditions liées au sur-sommeil comprennent

 

  1. Maladie cardiaque. Bien que les chercheurs n'aient pas été en mesure d'en déterminer la raison, il existe une forte corrélation entre une hypersomnie et la prévalence des maladies cardiaques.
  2. Dépression. Environ 40 % des jeunes et 10 % des personnes âgées souffrant de dépression dorment trop, ce qui peut exacerber les symptômes de la dépression.
  3. Maux de tête. Si vous êtes sujet aux maux de tête, une hypersomnie peut déclencher des douleurs.
  4. Obésité. La recherche suggère que la durée habituelle du sommeil, courte et longue, était un facteur de risque de développement de l'obésité.
  5. Problèmes de thyroïde. Vos hormones ont un impact important sur la qualité de votre sommeil. Si la production de certaines hormones par votre thyroïde est trop faible, vous pourriez rencontrer des problèmes de sommeil comme une hypersomnie dû à un épuisement constant.
  6. Apnée du sommeil. Lorsque vous avez soudainement besoin de plus de sommeil, la qualité de votre sommeil peut diminuer. En réponse, votre corps vous maintient endormi plus longtemps pour essayer de compenser la mauvaise qualité. Les troubles du sommeil comme l'apnée du sommeil pourraient être à blâmer.
  7. Diabète. Un manque de sommeil et trop de sommeil peuvent augmenter votre risque de diabète.
  8. Trop d'alcool. L'ingestion d'une trop grande quantité d'alcool peut facilement vous encourager à dormir trop longtemps en plus de créer d'autres troubles du sommeil.
  9. Narcolepsie. Ce trouble neurologique du sommeil affecte la capacité de votre cerveau à contrôler correctement les cycles de sommeil et d'éveil.
  10. Médicaments. Certains médicaments peuvent vous rendre plus somnolent et vous faire dormir davantage. Cela dit, il est important de ne jamais arrêter un médicament soudainement, sauf si un professionnel de la santé vous demande de le faire.
LIRE AUSSI  Problème de sommeil les plus courants : 8 problématiques

 

4 conseils pour donner à votre corps la bonne quantité de sommeil

 

Si vous êtes prêt à prendre le contrôle de votre horaire de sommeil, il existe quelques conseils que vous pouvez intégrer.

 

Conseil n° 1 : Réduisez les siestes au minimum

 

Si vous ne parvenez pas à vous endormir ou à rester endormi la nuit, le meilleur conseil en matière de sieste est de réduire au minimum les siestes.

reveil lumineux troubles du reveil remede insomnie

Astuce n° 2 : Utilisez une alarme solaire pour éviter une hypersomnie

Si vous avez tendance à vous réveiller groggy, essayez une alarme solaire. Les alarmes solaires fonctionnent en éclairant doucement votre environnement de sommeil et vous fournissent la stimulation visuelle dont vous avez besoin pour vous réveiller plus naturellement. S'exposer à la lumière le matin peut vous rendre plus alerte et aider à cimenter les rythmes circadiens naturels de votre corps.

voir le produit

Conseil n° 3 : Maintenez un horaire de sommeil constant 

 

S'il faut beaucoup de temps pour s'endormir ou s'il est difficile de se réveiller à l'heure, un horaire de sommeil pourrait être utile. Une fois que vous avez trouvé la bonne quantité de sommeil qui vous convient, respectez-la. Essayez de garder une heure de coucher et de réveil cohérente, même le week-end et pendant les vacances.

 

Conseil n°4 : Suivez votre sommeil 

 

Si vous souhaitez obtenir des informations sur votre sommeil, utilisez un journal du sommeil pour suivre votre heure de réveil et votre heure de coucher.

 

En guise de conclusion

 

Assurez-vous également de noter toutes les variables de style de vie, comme boire de l'alcool ou courir plus longtemps que d'habitude. Gardez une trace de votre sommeil pendant au moins une semaine avant de prendre rendez-vous chez le médecin.

Bien que l'on ne parle pas autant d'une hypersomnie que de l'insomnie, il est important de reconnaître quand ce problème occasionnel devient un problème chronique. En changeant votre mode de vie, vos habitudes de sommeil ou en travaillant en collaboration avec votre médecin, vous pourrez profiter d'un sommeil plus réparateur.

LIRE AUSSI  Fatigue du changement d'heure : comment cela affecte votre sommeil
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email