thérapeute sommeil certifié

Votre spécialiste du sommeil

Les militaires face à leur sommeil : Regard complet sur leur défi quotidien

Les militaires face à leur sommeil. Les militaires sont confrontés à des défis uniques pour pouvoir dormir suffisamment. Ainsi qu'à des dangers uniques lorsqu'ils font face à la privation de sommeil. Un sommeil réparateur suffisant est essentiel pour la sécurité personnelle, les performances de l'unité et même la sécurité nationale.

Le général de division Aubrey Newman a écrit un jour : "En temps de paix et de guerre, le manque de sommeil fonctionne comme les termites dans une maison. Sous la surface, rongeant silencieusement et invisiblement pour produire un affaiblissement progressif qui peut conduire à un effondrement soudain et inattendu".

 

Les problèmes de sommeil sont répandus dans l'armée

 

En moyenne, environ 70 % des militaires ne dorment pas suffisamment par nuit. Après au moins 6 mois de déploiement en Irak par exemple, une étude a révélé que la partie des militaires ne dormait en moyenne que 5,8 heures par nuit.

Pire encore, seulement 16% ont déclaré faire une sieste pendant la journée. Et même avoir l'impression que leurs performances étaient affectées par le manque de sommeil.

La privation de sommeil était également plus élevée chez les personnes ayant déjà été exposées au combat. Ce qui engendrait une gamme de problèmes de santé mentale supplémentaire. Citons entre autre la dépression, l'anxiété généralisée, le trouble de stress post-traumatique et les troubles paniques.

Il a également été démontré qu'un mauvais sommeil est associé à des comportements à haut risque pour la santé tels que :

  • l'abus de tabac et d'alcool.

Malheureusement, le prix que les membres du service paient en ne donnant pas la priorité au sommeil nuit gravement à leur bien-être physique et mental ainsi qu'à leur sécurité. En fait, presque toutes les personnes ont signalé des problèmes de sommeil.

LIRE AUSSI  Dormir avec la lumière rouge : voici une solution alternative

Beaucoup souffrent de troubles du sommeil graves tels que l'apnée obstructive du sommeil et l'insomnie. Les militaires signalant des blessures par explosion et des traumatismes par explosion ont connu plus du double des taux d'anxiété. Ce qui était associé à une prévalence significativement plus élevée de troubles du sommeil.

 

tente militaire repos remede insomnie

 

Facteurs expliquant les différences de sommeil entre les branches militaires

 

Les taux de troubles du sommeil varient également selon la branche militaire. Les taux d'apnée du sommeil et d'insomnie ont augmenté dans toutes les branches de l'armée depuis 2005. Cependant, ceux de l'armée qui avaient des taux de troubles du sommeil significativement plus élevés que prévu sont :

  • L'armée de l'air et Les Marines.

En revanche, les membres de l'Armée de Terre rapportent des taux de sommeil significativement plus élevés par rapport aux autres branches militaires.

Il peut y avoir des explications culturelles et opérationnelles à ces différences de sommeil entre les branches. Selon des enquêtes militaires, seulement 26 % des chefs de l'armée encourageaient leurs membres à dormir suffisamment.

Et moins d'un tiers considéraient le sommeil comme un facteur important contribuant à la performance et à la sécurité.

Ces barrières culturelles sont susceptibles de commencer tôt dans la formation militaire des militaires. Bien que la recherche montre que les stagiaires ayant suffisamment de sommeil surpassent considérablement leurs homologues privés de sommeil.

Les cadets et les soldats en formation de base dorment systématiquement moins de 5 heures par nuit pendant la semaine. Ils sont également réveillés par des interruptions environnementales entre 2 et 4 fois par nuit.

LIRE AUSSI  L'importance de l'hygiène du sommeil et comment l'améliorer

Encore plus préoccupant est le fait que moins de 4 % des militaires demandent de l'aide pour des problèmes liés au sommeil. En conséquence, les problèmes de sommeil persistent longtemps après le déploiement des militaires. Plus de 70 % des militaires ont déclaré dormir moins de 7 heures après 3 à 5 mois après le déploiement.

 

Les effets de la privation de sommeil sur les performances militaires

 

Comme c'est le cas pour tout le monde, le fonctionnement des militaires se dégrade considérablement lorsqu'ils ne dorment pas assez. Les conséquences peuvent inclure :

  • des erreurs liées au tir,
  • saisie des coordonnées,
  • à la conduite,
  • la détermination du niveau de menace,
  • surveillance de l'équipement,
  • l'administration de médicaments,...

La privation de sommeil a un impact dévastateur non seulement sur les performances, mais aussi sur la sécurité des militaires. Les risques d'accidents pendant l'entraînement, les opérations et les environnements de combat augmentent considérablement si les militaires sont privés de sommeil.

Ceux qui suivent une formation mais qui sont jugés non déployables en raison de problèmes physiques peuvent également être plus susceptibles d'avoir des problèmes de sommeil.

 

L'arme secrète de l'armée

 

L'armée a récemment commencé à donner la priorité à un sommeil optimal dans toutes les branches afin d'assurer la sécurité et la productivité de leurs militaires. Parmi les branches militaires, l'armée avait le premier programme d'éducation à l'échelle du service concernant les pratiques de sommeil appropriées pour l'armée.

Les principales recommandations comprenaient les données suivantes :

  • Des horaires de service doivent être adoptés pour assurer huit heures de sommeil,
  • Une formation en leadership du sommeil devrait être mise en place,
  • L'éducation et d'autres mesures devraient être prises pour réduire la consommation de caféine,
  • Les stratégies existantes fondées sur la recherche devraient être adoptées pour remédier à la perturbation du rythme circadien liée aux déplacements,
  • L'utilisation d'interventions comportementales brèves et d'applications mobiles pour les troubles du sommeil devrait être étendue,
  • Un centre d'échange pour les ressources militaires liées au sommeil devrait être établi...
LIRE AUSSI  Le sommeil dans un environnement naturel et en plein air

Ces actions soulignent enfin que le sommeil est essentiel au succès de la mission et que personne n'est à l'abri des effets profonds de la perte de sommeil sur le cerveau et sur la santé. Il est rassurant de savoir que nos militaires sont dorénavant reposés.

Ainsi leur mission qu'est de protéger leur pays est désormais optimal. Nous pouvons dormir sur nos deux oreilles. Merci à tous ces militaires engagés !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email