Le pouvoir du sommeil et son impact sur notre longévité

Savez-vous que le sommeil a un pouvoir sur votre longévité ? Les récents progrès technologiques et les découvertes scientifiques révolutionnaires ont mis en lumière l'un des objectifs majeurs d'une majorité de personnes : vivre en meilleure santé et plus longtemps.

L'amélioration monumentale de l'espérance de vie dans le monde a été l'une des plus grandes réalisations du 20e siècle. En 1900, l'espérance de vie à la naissance était de 31 ans. En 2021, elle était passée à près de 73 ans.

 

Le sommeil et la longévité

 

Aujourd'hui, aider les gens à avoir une longévité est une nouvelle priorité de santé. Retarder ou même inverser le processus de vieillissement aura des avantages en cascade sur la prévention des maladies et la qualité de vie.

Plutôt que de développer une pilule magique, les scientifiques ont commencé à examiner les comportements qui peuvent être exploités pour pousser l'espérance de vie des générations futures bien au-delà de 100 ans.

Que diriez-vous du seul comportement que vous adoptez chaque nuit et qui occupe déjà un tiers de votre vie : le sommeil. Cela ne devrait pas être une surprise. Le sommeil a une myriade de fonctions physiologiques essentielles tel que :

  • Immunité
  • Fonctionnement métabolique et endocrinien
  • Thermorégulation
  • Élimination des déchets dans le cerveau...

 

sommeil regulier et constant remede insomnie

 

Un sommeil suffisant, constant et de qualité peut être la clé pour débloquer une augmentation de l'espérance de vie mondiale. La plupart des centenaires ont bénéficié généralement d'un sommeil optimal tout au long de leur vie. D'un autre côté, un mauvais sommeil peut accélérer le processus de vieillissement.

La privation de sommeil affecte presque toutes les fonctions physiologiques du corps. En conséquence, certaines études suggèrent même qu'il existe une relation entre un sommeil insuffisant et l'espérance de vie.

 

Dormir tout au long de votre vie

 

Avant de creuser dans les données examinant la relation entre le sommeil et la longévité, il est important de commencer par comprendre comment le sommeil change tout au long de votre vie.

En vieillissant, votre sommeil se détériore. En fait, le sommeil change radicalement tout au long de votre vie. À tel point que la quantité et la qualité de votre sommeil peuvent être utilisées comme une ouverture à travers laquelle vous pouvez voir le vieillissement du cerveau.

 

Zoom sur le sommeil des personnes âgées

 

Chez les personnes âgées, le sommeil global devient considérablement fragmenté. Le temps passé en sommeil profond et paradoxal est réduit et le temps passé éveillé tout au long de la nuit augmente.

Et ce n'est pas seulement la quantité, ou le temps passé dans ces phases de sommeil, qui est perturbé. C'est la qualité des phases de sommeil qui est altérée. Les ondes lentes observées dans le sommeil profond qui sont responsables de nombreuses fonctions importantes sont moins intenses et moins denses avec l'âge.

En bref, la capacité du cerveau à générer une activité électrique saine liée au sommeil diminue avec l'âge.

Mais ce n'est pas un processus normal. Les personnes âgées n'ont pas soudain besoin de moins de sommeil qu'auparavant. Vous ne savez tout simplement plus générer ce sommeil si essentiel. La vieillesse est pourtant un beau signe de longévité.

 

Quantité de sommeil et longévité

 

longevite des personnes agees sommeil

 

Prenons, par exemple, la Finnish Twin Study du début des années 1980. Dans cette étude, les chercheurs ont suivi des jumeaux tout au long de leur vie et mesuré la durée du sommeil ainsi que leur utilisation d'hypnotiques ou de somnifères. Ils ont corrélé ces résultats à la mortalité toutes causes confondues. Ce qu'ils ont trouvé était surprenant :

Premièrement, l'utilisation fréquente d'hypnotiques et/ou de tranquillisants à l'âge adulte était associée à un risque deux fois plus élevé de décès toutes causes confondues.

Ensuite, il existe un risque plus élevé pour les petits dormeurs d'un amoindrissement de leur longévité. A l'inverse, ceux qui dorment au moins 7 à 8 heures par nuit ont une longévité supérieure.

Deuxièmement, il existe une relation entre la durée de sommeil et le risque d'AVC. Les troubles du sommeil, y compris l'apnée obstructive du sommeil, le syndrome des jambes sans repos, augmentent également de manière significative la plus courte longévité.

Ces études suggèrent donc qu'il peut y avoir une durée de sommeil optimale mais bien individuelle permettant d'obtenir la longévité et la "santé".

 

La qualité de votre sommeil

 

En fait, la qualité de votre sommeil est primordial. Etre un grand dormeur ne signifie pas systématiquement être un bon dormeur. Vous pouvez ceci dit passer plus de 8 heures dans votre lit, mais votre sommeil n'est pas réparateur.

En effet, votre nuit pourrait peut être ressembler à un enchainement de sommeil léger, avec un sommeil profond ou paradoxal limité ou inexistant.

 

Sommeil, maladie et longévité

 

mauvaise qualite du sommeil remede insomnie

 

Une mauvaise qualité de sommeil et une courte durée de sommeil sont également associées à une altération du métabolisme du glucose (vous comprendrez pourquoi dans le programme en ligne). Le processus qui assure un apport constant d'énergie aux cellules vivantes.

Après 5 nuits de seulement 4 heures de sommeil, le métabolisme du glucose est compromis jusqu'à environ 50 %.

Des effets similaires pour la privation de sommeil à ondes lentes soulignent l'importance du sommeil profond pour le fonctionnement physiologique. Pris ensemble, l'impact de la perte de sommeil sur le métabolisme du glucose peut favoriser :

  • le développement de l'obésité,
  • du diabète et d'autres troubles endocriniens/hormonaux,
  • réduisant davantage la qualité de vie
  • et ayant un impact négatif sur la longévité.

 

Des habitudes de sommeil optimales associées à la longévité

 

Alors, quelles sont les caractéristiques de sommeil optimales de ceux qui vivent longtemps ? Une étude a comparé les habitudes de sommeil chez les personnes les plus âgées des personnes âgées (ceux âgés de 85 à 105 ans) par rapport à des adultes plus jeunes et plus âgés (60-70 ans).

Les études ont découvert que les personnes ayant une longévité plus élevée avaient des horaires veille-sommeil stricts et cohérents. De plus, elles conservaient des niveaux optimaux de sommeil lent (profond) par rapport aux autres personnes âgées.

Enfin, des chercheurs japonais ont examiné les habitudes de sommeil et les habitudes de vie des habitants d'Ogimi, un village de longévité. Ces villageois avaient une «bonne santé de sommeil». Ils faisaient de courtes siestes ainsi que des exercices régulièrement.

 

En guise de conclusion

 

De toute évidence, le sommeil est une pierre angulaire majeure pour la santé et le bien-être. Un sommeil optimal peut être le pilier le plus essentiel pour réinitialiser et restaurer votre corps.

Tandis qu'un sommeil insuffisant affecte presque toutes les fonctions physiologiques du corps et est associé au développement et à l'évolution de problématiques. Vous pouvez commencer à exploiter le pouvoir du sommeil en suivant les conseils du programme en ligne

En faisant de votre sommeil une priorité,  vous optimiserez  votre bien-être et votre longévité en général.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on telegram
Telegram
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email