Pandémie : 7 façons pour avoir une meilleure nuit de sommeil

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Comment avoir une meilleure nuit de sommeil si vous vous sentez anxieux pendant la pandémie ? Voici une question que bon nombre d'entre vous se posent. Parfois, s'endormir peut sembler une tâche impossible. En effet, la pandémie n'est pas facile à gérer. Votre niveau d'anxiété pour la santé de vos proches ou de vous même se trouve à un niveau élevé. À tel point que la pandémie se révèle si stressante pour certaines personnes qu'elle les fait perdre le sommeil la nuit ou, quand elles finissent par s'endormir, avoir des rêves plus intenses et émotionnels.

 

Pandémie et anxiété, un duo explosif

 

Le professeur Mark Blagrove, un éminent expert du sommeil et des rêves au département de psychologie de l'Université de Swansea, dit que le changement de circonstances pourrait amener les gens à avoir une "réplication métaphorique des rêves de la vie" qui déclenchent des visions puissantes sur leur vie quotidienne avant Covid-19.

En effet, le soir , au lieu de vous endormir, vous vous posez certainement une multitude de questions, du genre :

  • Quand est ce que cette pandémie se termine ?
  • Va-t-il y avoir des pénuries dans les magasins ?
  • Est ce que je me suis bien lavé les mains aujourd'hui ?
  • C'est quoi les nouveaux protocoles sanitaires ?

doute anxiete pandemie remede insomnie

 

Les effets négatifs du manque de sommeil sur votre santé

 

Le manque de sommeil est également connu pour avoir un impact néfaste sur la santé physique et mentale, augmentant le risque de problèmes tels que la dépression, les maladies cardiaques, le diabète et les accidents vasculaires cérébraux. Alors qu'une bonne nuit de sommeil peut vous aider à renforcer votre système immunitaire. Il est à noter que votre sommeil est votre système de survie. Il aide chaque cellule de votre corps et de votre cerveau à se renouveler et à être à nouveau prête pour un autre jour. Il est cependant important de comprendre qu'une perturbation comme celle d'une pandémie puisse affecter votre sommeil. Vous vivez certainement dans une période d'incertitude.

 

Ne pas oublier entrer dans une psychose

 

Ne paniquez pas si vous avez du mal à vous endormir ou si vous vous réveillez tôt pendant quelques nuits. Car plus vous paniquerez, plus votre sommeil sera long à venir. Plus votre sommeil se dégrade, plus vous devenez anxieux. Quand on y pense, c'est tout à fait sensé du point de vue de l'évolution. Si votre cerveau détecte une menace pour la survie, vous intensifiez votre réponse au stress. De sorte que vous soyez prêts à courir (pensez à l'adrénaline, au rythme cardiaque rapide, au cortisol… tout ce qui nous prépare au combat ou à la fuite).

Malheureusement, se battre et fuir la pandémie ne va pas vous aider. Vous  devez juste convaincre votre cerveau que vous êtes en sécurité afin de réduire cette réponse au stress. Cela signifie que vous pouvez avoir une nuit de sommeil plus reposante.

Mais, à quel point est-il facile de convaincre votre cerveau qu'il n'y a pas de menace immédiate alors que tout ce que vous lisez dans les journaux que la pandémie actuelle fait des ravages ?

 

Première façon de réduire l'anxiété face à une pandémie

 

Dans un premier temps, limitez votre consommation de mauvaises nouvelles. En effet, rester informer est une chose, mais se passer en boucle les nouvelles ne va certainement pas réduire votre niveau d'anxiété face à la pandémie.  Et évitez également votre téléphone avant de vous coucher. Il est temps de poser votre mobile. En effet, les mauvaises nouvelles activent votre système nerveux sympathique. Il s'agit de la partie du système nerveux qui fonctionne sur l'adrénaline et le cortisol et combat la menace et le stress. En d'autres termes, cela vous met dans un état d'hypervigilance et de survie. A l'opposé de ce dont vous avez besoin pour dormir profondément et de manière réparatrice.

 

Deuxièmement : tenez un journal de vos inquiétudes

 

carnet de note pandemie remede insomnieNotez toutes vos pensées avant de vous coucher. Avant d'aller au lit, videz votre esprit de vos soucis en les mettant sur un morceau de papier et en les laissant sur la table de la cuisine jusqu'au lendemain matin. Vous pouvez d'ailleurs écrire tout ce qui vous inquiète et ce que vous pouvez faire pour y remédier. Si des inquiétudes surgissent à d'autres moments, notez mentalement que vous pouvez les revoir pendant la période d'inquiétude. Vous pouvez trouver les mêmes pensées chaque jour.

 

La gratitude est un excellent antidote contre l'anxiété

 

Les pensées et les émotions négatives peuvent déclencher une réaction de stress hyperactive. Alors que les émotions positives ont tendance à être apaisantes. Vous pourriez donc trouver quelque chose qui vous procure des émotions positives avant d'aller vous coucher. Dites également merci pour la bonne idée que vous avez trouvé. En effet, la gratitude est un excellent antidote contre l'anxiété.

Concentrez-vous sur votre respiration lors de la pandémie

 

Bien qu'il soit normal de se réveiller pendant la nuit, s'il devient excessif, cela devient un handicap. Au lieu d'essayer de vous endormir coûte que coûte, essayez de réguler et d'approfondir votre respiration, ce qui peut vous aider à vous endormir. Vous remarquerez que votre respiration est faites aux mouvements de votre poitrine, de vos épaules et de votre ventre pendant que vous respirez. Fermez les yeux et portez votre attention vers l'intérieur. D'où vient votre respiration ?

 

Si tout échoue, concentrez vous à l'intérieur

de votre corps

 

Si vous êtes fatigué, que votre pièce est sombre et que vous êtes à l’aise, profitez simplement de la sensation de vous reposer. Vous constaterez peut-être qu'en essayant doucement de rester éveillé, le sommeil prend le dessus. Pensez à la relaxation. Celle ci est habilitée à désactiver la réponse au stress, à la fois physiquement et mentalement.

Structurez votre journée

 

Bien que le fait d'être bloqué à la maison lors d'une pandémie, c'est le moment idéal pour adopter de bonnes habitudes que vous pourrez continuer une fois que vous serez de retour dans vos habitudes de travail habituelles. Comme faire de l'exercice, préparer un petit-déjeuner nutritif et prendre régulièrement des pauses sans "écrans". En effet, si vous vous réveillez, faites de l’exercice, mangez et dormez à des heures similaires chaque jour, sept jours par semaine, votre corps peut anticiper vos projets et tous les systèmes du corps fonctionneront en synchronisation les uns avec les autres. Une routine régulière est également très bonne pour l'anxiété.

Dernier point pour réduire l'anxiété face à une pandémie

 

Le plus important est en effet de réduire l'anxiété afin d'augmenter votre système immunitaire. Si tous les points évoqués au dessus vous semble compliqué à mettre en place, pourquoi n'utiliseriez vous pas un système médical certifié de classe IIa. Un merveilleux outil qui régule votre anxiété en toute simplicité.  Dans tous les cas, ne perdez pas espoir, il existe toujours au moins une solution.