thérapeute sommeil certifié

Votre spécialiste du sommeil

Trouble affectif saisonnier et sommeil : cause et solution

Le trouble affectif saisonnier appelé TAS est ressenti par environ 6 % de la population. Les journées d'hiver plus courtes conduisent à un sentiment désagréable. Il s'agit d'un type de dépression qui est lié aux changements de saisons. Celui ci s'accompagne de divers symptômes.

Aujourd'hui, nous allons explorer les symptômes et les causes du TAS, leur impact sur les comportements de sommeil. Vous découvrirez également des solutions.

 

Définition et symptômes du trouble affectif saisonnier

 

Parfois, ces journées d'hiver maussades sont plus qu'un simple ciel sombre et gris. Le trouble est défini comme un type de dépression qui va et vient avec les saisons. Il est à noter que celui ci commence généralement au début de l'hiver pour disparaitre au printemps.

Certains des symptômes du TAS incluent le fait de :

  • Se sentir déprimé presque tous les jours
  • D'avoir peu d'énergie
  • Rencontrer des problèmes de sommeil
  • De ressentir des changements d'appétit ou de poids
  • Se sentir désespéré, sans valeur ou coupable
  • Et de se sentir plus lent ou agité que d'habitude.

La plupart des personnes souffrant de trouble affectif saisonnier en font l'expérience pendant les mois d'hiver en raison du manque de soleil. Vous pouvez également souffrir soit de sommeil excessif, soit de fatigue générale.

 

Cause du trouble affectif saisonnier

 

Il s'est avéré difficile d'identifier la cause exacte du trouble, mais plusieurs facteurs jouent un rôle clé. Le cycle du sommeil est intégralement lié à ces causes.

  1. Le rythme circadien. Parce qu'il y a moins d'heures d'ensoleillement pendant les mois d'hiver, cela peut bouleverser votre horloge biologique. Cela peut entraîner un risque accru de se sentir déprimé.
  2. Le niveaux de mélatonine. Le changement saisonnier vous expose également au risque de modifier votre niveau de mélatonine. L'obscurité augmente la production de mélatonine, ce qui aide à réguler le sommeil. Lorsque ces niveaux sont élevés, nous devenons plus somnolents.
  3. La vitamine D. Le manque de soleil se traduit par une insuffisance de vitamine D, qui est censée aider à développer l'activité de la sérotonine. Avec des niveaux diminués, des symptômes dépressifs peuvent en résulter.
LIRE AUSSI  Stress peur... : qui est le responsable de mon insomnie ? L'identifier et le supprimer

 

TAS remede insomnie

 

L'effet du TAS sur votre sommeil

 

Les changements dans le sommeil sont souvent le premier indicateur d'un problème de santé sous-jacent. Selon une étude, les personnes souffrant de TAS éprouvent une variété de problèmes de sommeil. Jusqu'à 80 % d'entre elles souffrant d'hyperinsomnie ou de somnolence excessive. La même recherche a révélé que les personnes atteintes de TAS ont connu une diminution du temps passé en sommeil profond.

Beaucoup de personnes atteintes de TAS passent beaucoup plus de temps au lit que d'habitude. Mais ce temps supplémentaire n'est pas corrélé à des quantités de sommeil saines.

Le temps supplémentaire sous les couvertures rend les gens trop somnolents tout au long de la journée. Ce qui laisse beaucoup de gens se demander : combien de temps dois-je faire la sieste pendant la journée ?

Malgré la fatigue excessive, le problème n'est souvent pas diagnostiqué en raison de pensées erronées sur leurs propres habitudes de sommeil.

 

Solution pour contrer le trouble saisonnier

 

Beurer TL 70 Lampe de luminothérapie | 10 000 lux | Simulation de la lumière du jour pour le bien-être Le traitement le plus courant pour ce trouble est la luminothérapie. Vous êtes assis devant une boîte à lumière spécifique qui utilise des lumières fluorescentes brillantes de 10 000 lux pour simuler la lumière du soleil, moins les rayons UV.

>>>VOIR LUMINOTHERAPIE<<<

Les changements de mode de vie sont également un traitement courant. Sortir dehors pendant les rayons lumineux du matin pour faire pomper le sang peut aider à vous dynamiser. Et même à réinitialiser votre horloge circadienne. L'exposition à la lumière naturelle est essentielle pour réduire les symptômes du TAS.

Il est important de noter que vous devriez consulter un médecin si vous présentez l'un des symptômes du TAS sur une période de temps notable ou si vous avez des pensées négatives de quelque nature que ce soit.

La bonne nouvelle est que vous verrez généralement la fin du trouble affectif saisonnier avec le passage de l'hiver au printemps.

LIRE AUSSI  Ondes cérébrales et sommeil : alpha, bêta, gamma, delta et thêta
Facebook
Twitter
LinkedIn
Telegram
WhatsApp
Email