8 conseils pour éviter la fatigue au volant et devenir un conducteur responsable

La fatigue au volant est de nos jours de plus en plus répandu. Nombreuses sont les personnes qui prennent le volant fatigué. Conduire en somnolence est un problème bien trop courant et très dangereux. Plus de la moitié des conducteurs admettent avoir conduit somnolent, et plus d'un tiers admet s'être endormi au volant ! Si vous surveillez les signes avant-coureurs de la fatigue du conducteur et suivez les conseils pour rester vigilant, vous réduirez vos chances de devenir un conducteur fatigué. Votre choix de dormir suffisamment et d'éviter de conduire fatigué peut vous sauver la vie et celle des autres.

 

Conduire avec un état de fatigue au volant

 

Si vous pensez pouvoir conduire lorsque vous êtes fatigué, détrompez-vous. Le manque de sommeil peut avoir les mêmes effets dangereux que les drogues et l'ivresse. La somnolence peut ralentir considérablement votre temps de réaction, diminuer votre conscience et altérer votre jugement. Et tout comme la drogue ou l'alcool, la somnolence peut être mortelle au volant.

Malgré les dangers évidents de la fatigue au volant, beaucoup d'entre nous le font encore. Des enquêtes menées estiment la prévalence de la somnolence au volant parmi les conducteurs comme suit :

  • Plus d'un tiers (37 %) des conducteurs déclarent s'être assoupi ou s'être endormis en conduisant au cours de l'année écoulée
  • Parmi ceux qui déclarent s'endormir au volant, 13 % déclarent l'avoir fait au moins une ou plusieurs fois par mois
  • 4 % des conducteurs admettent avoir eu un accident ou un quasi-accident dû à la fatigue au cours de la dernière année.

 

le repos conseil vehicule fatigue remede insomnie

 

Comment savoir quand vous êtes trop fatigué pour conduire

 

Certaines personnes ne peuvent pas dire qu'elles sont sur le point de s'endormir. D'autres ont l'impression de pouvoir lutter contre l'envie de fermer les yeux en ouvrant une fenêtre ou en augmentant le volume de la radio. Malheureusement, l'envie de dormir peut survenir soudainement. Il y a plusieurs signes avant-coureurs à considérer lorsque vous conduisez et que vous vous sentez fatigué :

  • Difficulté à se concentrer, clignements fréquents ou paupières lourdes
  • Pensées errantes ou déconnectées
  • Ne pas se souvenir de la conduite des derniers kilomètres
  • Bâiller à plusieurs reprises ou se frotter les yeux
  • Difficulté à garder la tête haute
  • Dérive de votre voie, talonnage ou heurte une épaule ou une bande rugueuse
  • Vitesse anormale
  • Se sentir agité, irritable ou impatient
  • Tension du dos, yeux brûlants, respiration superficielle ou inattention

fatigue au volant remede insomnieSi vous ressentez l'un de ces signes en conduisant, arrêtez-vous en toute sécurité et reposez-vous. Ne jouez pas avec votre vie, la fatigue est non négociable.

 

Qui est concerné par la fatigue au volant ?

 

Étant donné que nous avons tous besoin d'un sommeil suffisant, tout conducteur peut ressentir une baisse de vigilance lorsqu'il ne s'est pas suffisamment reposé. Cela dit, les recherches indiquent que :

  • les jeunes hommes,
  • travailleurs de nuit,
  • chauffeurs commerciaux (en particulier les chauffeurs longue distance)
  • et toute personne qui parcourt un grand nombre de kilomètres chaque jour

courent un risque accru de s'endormir.

Les personnes souffrant de troubles du sommeil non traités tels que l'insomnie ou l'apnée du sommeil courent également un risque élevé d'accidents dus à la fatigue au volant. Les médicaments sédatifs comme les antidépresseurs, les comprimés contre le rhume et les antihistaminiques peuvent également vous mettre en danger. Alors assurez-vous de vérifier les étiquettes des médicaments avant de prendre le volant.

8 conseils pour éviter la fatigue au volant

 

Il existe plusieurs moyens simples à mettre en œuvre pour éviter de s'endormir au volant :

  1. Passez une bonne nuit de sommeil avant de prendre la route. Vous voudrez être vigilant pendant le trajet, alors assurez-vous de dormir suffisamment.
  2. Ne soyez pas trop pressé pour arriver à destination. De nombreux conducteurs essaient de maximiser le week-end de vacances en conduisant la nuit ou sans s'arrêter pour faire des pauses. Il vaut mieux laisser le temps de conduire alerte et d'arriver vivant.
  3. Utilisez le système du co-voiturage. Tout comme vous ne devez pas nager seul, évitez de conduire seul sur de longues distances. Un copain ou un conjoint qui reste éveillé pendant le trajet peut prendre le volant. Et vous aider à identifier les signes avant-coureurs de votre fatigue.
  4. Faites une pause toutes les 2 heures. Prenez une collation ou buvez de l'eau.
  5. Une micro sieste s'impose : trouvez un endroit sûr pour faire une sieste de 15 à 20 minutes, si vous pensez que vous pourriez vous endormir.
  6. Évitez l'alcool et les médicaments qui provoquent la somnolence comme effet secondaire.
  7. Ne pas conduire à des moments où vous dormiriez normalement.
  8. Consommez de la caféine. L'équivalent de deux tasses de café peut augmenter la vigilance pendant plusieurs heures, alors essayez d'équilibrer la caféine et le sommeil.

 

repos fatigue au volant remede insomnie

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on telegram
Telegram
Share on whatsapp
WhatsApp
Share on email
Email