le bon rituel de l’enfant

le bon rituel de l'enfant

Votre enfant est très sensible au moindre changement dans les rituels, surtout celui du rituel de l'endormissement. Vous devez adopter un bon rituel dès le départ.  Pour que son coucher  devienne un plaisir et non plus une contrainte et une angoisse, il est impératif d'instaurer avec lui un bon rituel de confiance qui sera identique chaque soir.

Identifier ses besoins pour mettre en place le bon rituel

Avant toute chose, il est nécessaire de connaitre les besoins de votre enfant en fonction de son age.

Voici un exemple de bon rituel à mettre en place avec un enfant de 4 - 5 ans :

  • Un bon bain qui permettra de détendre les tensions de la journée et de ce fait un relâchement musculaire. Le nettoyage du corps de votre enfant favorise un état d'esprit de pureté.
  • Une alimentation adaptée à son âge qui favorise l'endormissement
  • Se servir de la lecture, de la petite histoire du soir très originale et adaptée à l'âge de votre enfant, pour instaurer un moment de tendresse et d'amour. Ce partage est important car il lui permet de se rassurer (et souvent l'enfant demandera à ce que ce soit tous les soirs la même histoire)
  • Proposer un jeu calme qui permettra à votre enfant de partager avec vous un moment bien à lui.

D'ailleurs, l'équilibre de votre enfant passe par l'imaginaire. Laissez lui impérativement le temps d'inventer des histoires, de se fabriquer des situations.

Il est important de connaitre ses besoins qui lui permettent de garder un capital sante optimum.

A vous d'instaurer l'habitude qui corresponde le mieux à votre enfant.

Un "mauvais" rituel peut être par exemple le petit dessin animé ou du temps passé devant un écran. L'Organisation Mondiale de la Santé recommande d'ailleurs de ne pas mettre un enfant en contact avec un écran avant 6 ans. En effet, sachant que le cerveau est une matière malléable et en formation jusqu'à l'âge de 25 ans environ, la surexposition aux écrans a des conséquences visible sur la formation physiologique du cerveau de votre enfant.

Il peut apparaître des retards se traduisant par

  • des troubles de l'attention,
  • une plus forte exposition à l'obésité,
  • retards de langage
  • la mémoire est affectée,...

Element complémentaire facile à mettre en pratique

Vous pouvez également laisser à votre enfant quelque chose qui vous appartient : une écharpe par exemple.

Les étapes majeures de l'enfanceIl sentira votre présence à ses côtés à travers elle. En règle générale, son "doudou" suffira pour qu'il se sente en sécurité. En effet, celui ci est porteur de l'odeur rassurante de sa mère.

La pédopsychiatre Françoise Dolto à mis d'ailleurs en évidence son caractère transitionnel. Si vous voulez en savoir plus, vous avez la possibilité de cliquer sur l'image. Cela explique pourquoi son doudou le rassure et la difficulté qu'il éprouve s'il en est séparé.

Mais il y a également  :

  • le brossage de dents,
  • le dernier "pipi",
  • le bercement ou la berceuse,...

Le coucher n'est pas une course contre la montre

Le plus important dans cette habitude, est de ne pas la bâcler ou la précipiter.

Votre enfant à besoin de se sentir aimer et respecter. Il sentira le parent qui veut vite le coucher et s'en "débarrasser".

Il faut savoir qu'un enfant met

➡️ La suite de cet article est réservé aux membres  du site.  Pour vous connecter à votre espace membre cliquez ici. Sinon, merci de remplir le formulaire

.

Note : pour toutes vos questions, merci de laisser un commentaire ci-dessous. Si vous souhaitez simplement mettre un commentaire, écoutez votre coeur, je serai ravie de vous lire.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments